dimanche 31 mars 2013

La Grande Evasion en Blu-ray !



     C'est désormais officiel : le film culte de John Sturgess La Grande Évasion sera disponible en Blu-Ray français dès cet été. C'est Amazon qui a annoncé que ce Blu-ray de ce film au casting de rêve (Steve McQueen, Richard Attenborough, James Garner, Charles Bronson, Donald Pleasence, James Coburn et David McCallum) sera disponibles en Haute-Définition dès le 5 juin 2013, pour 19,99 €

     Comme pour Les Sept Mercenaires, la Fox nous propose le film dans un nouveau transfert HD issu d'un master 4K remasterisé, ainsi que de nombreux bonus (plus de 3h de suppléments) et un livret de 12 pages. Les suppléments seront les suivants : Commentaire audio du réalisateur John Sturges, des acteurs et de l’équipe technique, série de documentaires (De la réalité à la fiction, Se préparer à la liberté, L’évasion : une "standing ovation", L’histoire secrète : interviews additionnelles, Le vrai Virgil Hilts, Flash-back sur "La Grande évasion") et une bande-annonce. Cela se présentera dans un boitier en acier (steelbook) avec le Blu-ray, le DVD et le livret de 12 pages.

     Pour information, ce film a été tourné en Europe dans un camp monté près de Munich, et il est adapté de l'histoire vraie vécue par le soldat Paul Brickhill.




samedi 30 mars 2013

Un Blu-ray collector pour les 50 ans des Tontons flingueurs. [Màj : 9/11/2013]


     C'est le 27 novembre 2013 que l'on pourra chanter "Happy Birthday to you", comme Fernand Naudin (Lino Ventura) le fait à Raoul Volfoni (Bernard Blier) dans Les Tontons Flingueurs avant de lui coller un bourre-pif.

     En effet, le film de Georges Lautner, avec des dialogues de Michel Audiard, fêtera ses 50 ans. La Gaumont éditera donc en fin d'année un coffret collector Blu-Ray exceptionnel, limité à 5000 exemplaires. Il y aura dans ce coffret 5 disques (avec des suppléments aujourd'hui encore inédits), un livre et une reproduction complète du scénario original annoté de Georges Lautner. Ce coffret sera vendu à 119,99 €, mais un coffret plus accessible (à moins de 50 €) pourrait être également disponible. Le master HD sera quant à lui identique au Blu-Ray actuellement disponible, mais c'est vrai qu'il était de toute beauté (voir notre test). Voilà qui devrait ravir les fans de cet excellent film.

     Le long métrage de Georges Lautner, sur une musique tout aussi culte signée Michel Magne, est sorti le 27 novembre 1963, attirant plus de 3,3 millions de spectateurs en salles. Un succès mais pas un triomphe face notamment à La cuisine au beurre ou Mélodie en sous-sol.

     Depuis, Les Tontons flingueurs, avec les inoubliables Lino Ventura, Francis Blanche, Bernard Blier, Jean Lefebvre ou encore Robert Dalban, ont fait les beaux jours de la télévision, puisque le film a été diffusé 16 fois sur le petit écran, sans émousser le plaisir des téléspectateurs.

     Lors de sa dernière rediffusion par France 2 le 2 décembre 2012, il a même réussi à griller sur le fil la priorité à Taxi 3 avec un peu plus de 5 millions de téléspectateurs et une part d’audience de 20,2%.


Contenu du coffret
Le coffret contient :
- le Blu-ray du film + bonus
- le Blu-ray de bonus supplémentaires
- le DVD du film + bonus
- le DVD de bonus supplémentaires
- le CD inédit de l'intégrale de la bande originale du film, musique composée et dirigée par Michel Magne :
      1. Route de nuit (générique) 1'15"
      2. Tamouré 2'01"
      3. Slow des tontons 2'29"
      4. Tamouré hully-gully 2'05"
      5. So far from home (version blues) 2'14"
      6. Tontons swing 2'47"
      7. Antoine et Patricia 2'56"
      8. Le laboratoire d'Antoine 2'20"
      9. Fernand se déchaîne 2'06"
      10. So far from home (version rhythm and blues) 2'46"
      11. Les tontons en surboum 3'45"
      12. Gloria sanctus 1'29"
      13. Les tontons flingueurs (final) 1'40"
- le livre inédit "Audiard en toutes lettres" de Philippe Durant (Format 21x29 - 288 pages)
- le scénario original reproduit dans son intégralité (Inédit - format 21x27 - 608 pages)

Contenu du Blu-ray 1 (HD 1920x1080p) :
Commentaire audio de Georges Lautner et Venantino Venantini (2002)
Présentation du film par Philippe Durant (2013)
Entretien avec Georges Lautner (2013)
Entretien avec Albert Kantof (2013)
Entretien avec Yves Rodallec (2013)
Entretien avec Robin Davis (2013)
Bande-annonce

Contenu du Blu-ray 2 (HD 1920x1080p) :
"Il était une fois... Les Tontons flingueurs" : documentaire de Gilles Mimouni, écrit par Gilles Mimouni, Serge July et Marie Genin (2010)
"Georges Lautner - Les copains d'abord" : documentaire écrit et réalisé par Vincent Roget (2012)
"Michel Magne, le fantaisiste pop" : documentaire écrit et réalisé par Jean-Yves Guilleux (2009 - 52')
"Foutu fourbi" : bandes-annonces des films de Georges Lautner

Contenu du DVD 1 :
Commentaire audio de Georges Lautner et Venantino Venantini (2002)
"La cuisine des Tontons" : récit de tournage (2002 - 26')
"Les secrets des Tontons" : documentaire écrit et réalisé par Philippe Durant (2009 - 22')
Entretien avec Georges Lautner (2002)
Bande-annonce

Contenu du DVD 2 :
Hommage à Michel Audiard :
- Présentation par Philippe Durant (2013)
- Entretien avec Philippe de Broca (2002)
- Entretien avec Jean Herman (2002)
- Entretien avec José Giovanni (2002)
- Entretien avec Jean-Marie Poiré (2002)
- Entretien avec Remo Forlani (2002)
- La leçon de cinéma de Michel Audiard (1968)

Voir aussi :
- Le tournage des Tontons flingueurs et la scène de la cuisine.
- Le réalisateur Georges Lautner est mort.
- Script intégrale des Tontons Flingueurs
- Anecdote : L'origine du film Ne nous fâchons pas 
- Test du Blu-ray des Tontons Flingueurs

vendredi 22 mars 2013

Un portrait, une voix : Francis Lax



     Le 22 mars 2013, une bien triste dépêche de l'AFP est tombée : Francis Lax venait de mourir à Paris, à l'âge de 82 ans. Une occasion de rendre hommage à ce grand acteur et comédien de doublage.


     Francis Lax a beaucoup joué au théâtre (il a souvent été sur les planches, des années 1950 à 1994, notamment au sein d'Au théâtre ce soir, auprès de Pierre Mondy et Pierre Debauche), au cinéma (Si j'étais un espion, de Bertrand Blier, On aura tout vu, de Georges Lautner) et à la télévision (dans Commissaire Moulin, en directeur de la PJ, mais il était surtout connue pour avoir doublé des dizaines de personnages cultes pour le grand écran (Harrison Ford, alias Han Solo dans Star Wars (épisodes IV, V et VI), Gene Hackman en Lex Luthor dans Superman et Superman 2 ou encore John Cazale, alias Fredo Corleone du Parrain), mais aussi pour le petit écran : la voix de Sammy dans Scoubidou, c'était lui. Celle de Tom Selleck dans Magnum et dans Friends, aussi. De Hutch dans Starsky et Hutch et de Looping dans L'agence tous risques. Sans oublier plusieurs Schtroumpfs (à lunettes, maladroit, colérique...) et quelques personnages du Muppet Show, comme Fozzie et le Présentateur, aux côtés d'autres grands comédiens de doublage français, tels que Roger CarelPierre Tornade, Micheline Dax et Gérard Hernandez.

     Voici une compilation de ses doublages les plus célèbres, diffusé sur la page Facebook du Monde du doublage français : pour voir la vidéo, cliquez ici


Voir aussi :
Un portrait, une voix : Emmanuel Curtil
Un portrait, une voix : Bernard Métraux
Un portrait, une voix : Jean-Pierre Moulin
Un portrait, une voix : Patrick Poivey

mercredi 20 mars 2013

Les Blu-ray avec Jean-Paul Belmondo.


      Alors que Jean-Paul Belmondo fêtera ses 80 ans prochainement, de plus en plus de fans de Bébel cherchent les films de leur idole en haute définition. Nous allons donc faire le point sur les films actuellement disponibles en Blu-ray, que ce soit dans les parutions en France ou les éditions étrangères pour les Blu-ray qui seraient encore indisponibles en France.

Les Blu-ray à paraitre en France :
- Le cerveau : sortie prévue le 24 avril 2013. 
      Ce titre proposera les bonus qui suivent : le documentaire "De Belmondo à Bébel" (entretien avec Philippe Durant par Pierre-Henri Gibert, 18 minutes), "Gérard Oury : la politesse du rire" (portrait réalisé par Pierre-Henri Gibert, avec les témoignages de Danièle Thompson, Bernard Stora, Philippe Durant, Christopher Thompson et Pierre Richard, 19 minutes), "Un Cerveau en or" (documentaire de Philippe Durant, avec les témoignages de Danièle Thompson, Marcel Jullian, Jean-Marie Poiré, Jean-Claude Sussfeld, Nadine Muse et Gérard Oury, 36 minutes) et "Le Cerveau à la loupe" (documentaire en sept parties de Philippe Durant, 12 minutes).
Le film nous sera proposé au format original 2.35 avec une version française DTS‑HD Master Audio 1.0. Sortie chez Gaumont Vidéo au prix indicatif de 19,99 € le Blu-Ray


- L'homme de Rio : sortie prévue le 15 mai 2013
     Connu pour être l'une des références principales de Steven Spielberg lorsqu'il tourna Indiana Jones, L'Homme de Rio raconte les aventures d'Adrien Dufourquet, un soldat de deuxième classe en permission pour 8 jours, qui débarque à Paris pour assister à l'enlèvement de sa fiancée par deux inconnus. Sans réfléchir une seconde, il se lance à la poursuite des ravisseurs et monte ainsi, clandestinement, à bord d'un avion pour... Rio de Janeiro. On trouvera les bonus suivants :
- "Les aventures d'Adrien : L'affaire Catalan" : un doc de plus d'une heure qui revient sur cette aventure inédite dans le cinéma français, via des témoignages exclusifs de Jean-Paul Rappeneau (co-scénariste), Olivier Gérard (assistant réalisateur), des interviews d'archive de Jean-Paul Belmondo et un entretien inédit avec Philippe de Broca.
- "Frères de cinéma : la collaboration Jean-Paul Rappeneau - Philippe de Broca" : entretien avec Jean-Paul Rappeneau qui revient sur trois autres films qu'il a écrit avec Philippe de Broca, mais sans jamais être crédité au générique. (10 minutes)
- "Léger et grave : la collaboration Georges Delerue - Philippe de Broca" : Stéphane Lerouge, spécialiste de musiques de films, revient sur la longue amitié entre George Delerue et Philippe de Broca, ainsi que le restauration stéréophonique de L'Homme de Rio. (12 minutes)
- la Bande-annonce originale du film invisible depuis près de cinquante ans (3 minutes) 


- Les tribulation d'un chinois en Chine : sortie prévue le 15 mai 2013
     Belmondo incarne Arthur Lempereur, un jeune milliardaire blasé, qui se retrouve ruiné sur un coup du destin alors qu'il est en vacances à Hong-Kong. Son précepteur lui conseille de prendre une assurance vie au profit de sa fiancée et de lui-même. Arthur va alors être victime de nombreuses tentatives de meurtre ... Comme pour L'Homme de Rio, ce film aussi aura droit à quelques jolis bonus :
- "L'homme de Hong-Kong" : Jean Rochefort, Claude Pinoteau (assistant réalisateur), Philippe de Broca et Jean-Paul Schwartz (caméraman) reviennent sur le tournage épique du film (26 minutes)
- "De Cartouche au Cavaleur : la collaboration Jean Rochefort - Philippe de Broca" : Jean Rochefort revient sur les trois autres films qu'il a tourné avec Philippe de Broca, et principalement Le Cavaleur (9 minutes)
- la Bande-annonce originale du film


L'homme de Rio
     A noter que L'homme de Rio et Les tribulation d'un chinois en Chine seront enfin visibles dans leur format original d'image. En effet, cela fait plus de dix ans bénéficiaient d'un cadrage aberrant, tant sur leurs éditions DVD que dans leurs diffusions TV. Nous pourrons donc retrouver ces deux films avec leur cadrage 1.66 original mais sans le zoom du précédent master vidéo (intérieur du cadre rouge dans les illustrations ci-dessous).

L'homme de Rio
Les tribulations d'un chinois en Chine

- Le Magnifique : sortie prévue le 11 juillet 2013

      Tourné en 1973 par Philippe de Broca et scénarisé (entre autres) par Francis Veber. On y rencontre François Merlin, un écrivain parisien à l'imagination débordante qui se projette dans la peau de son héros, Bob Saint-Clair, un agent secret invincible. Ce classique servit de références pour de nombreux autres films tels que les deux opus d'OSS 117 de Michel Hazanavicius. Philippe de Broca y retrouve Jean-Paul Belmondo, qui joue les deux rôles de François Merlin et de Bob Saint-Clair, caricature des Hubert Bonisseur de la Bath et autres agents secrets qui déferlèrent dans les libraires à partir des années 50.
Le test de ce Blu-ray est disponible à cette page : http://lenouveaucinephile.blogspot.fr/2013/07/test-blu-ray-le-magnifique-avec-jean.html



Certains Blu-ray ne sont pas encore disponibles en France, mais le sont déjà à l'étranger :
- Le Professionnel, sous le titre Der Profi (édition allemande avec une piste audio en Français) ou édition italienne, sous le titre Joss Il Professionista (édition italienne avec une piste audio en Français).

Édition allemande du Professionnel
Édition italienne du Professionnel

- Le guignolo, dans son édition allemande (Der Puppenspieler), avec audio Allemand et Français, sous-titres : Allemand (optionnel).

- Flic ou voyou, édition allemande (Der Windhund), avec audio Allemand et Français.

Déjà paru en France : 
Pierrot le fou
Cent mille dollars au soleil


A Bout De Souffle
Les Mariés de L'an Deux

L'as des as

Itinéraire d'un enfant gâté














     Cette liste n'est qu'indicative, et non-exhaustive. Elle donne toutefois une idée des Blu-ray de Belmondo que l'on peut se procurer en France ou à l'étranger. Pour les personnes impatientes, qui seraient intéressés par les Blu-ray parus à l'étranger et qui ne veulent pas attendre une prochaine édition française, vous trouverez facilement ces versions sur certains sites de vente en ligne. 

Voir aussi :
- Test du Blu-ray du Magnifique, avec Jean-Paul Belmondo

dimanche 10 mars 2013

Les scènes coupées de True Lies.


     La sortie du Blu-ray de True Lies, de James Cameron, pourrait bien intervenir courant 2017 ou 2018 (sous la forme d'une version restaurée en 4K). Une sortie en 2017 se ferait bien évidemment si James Cameron accepte enfin de faire une pause dans ses projets, et supervise la restauration du film.
     Contrairement à ce que beaucoup croient, True Lies n'est pas un scénario "original", mais un remake. En effet, ce film est la version américaine du film français La Totale !, réalisé par Claude Zidi en 1991, avec Thierry Lhermitte, Eddy Mitchell et Miou-Miou.
     En attendant la sortie d'un hypothétique Blu-ray, voyons ensemble les scènes qui ont été coupées au montage du film.

Pourquoi coupe-t-on des scènes ?
     Avant de sortir en salle, un film subit très souvent la suppression ou le raccourcissement de certaines de ses scènes. Cela peut être pour des raisons artistiques, mais aussi pour les raisons suivantes :

- la durée du métrage se doit d’être la plus courte possible afin de multiplier les séances de projections journalières, et donc les profits. Un film de quatre heures ne fera que deux séances par jour, et donc forcément moins d’entrées qu’un film d’une heure trente projeté six fois dans la même journée. En conséquence, les scènes de caractérisation de personnages, et les développements adjacents non utiles à l’histoire principale finissent invariablement sur le sol de la salle de montage. 

 - la commission de classification des films (aux USA, le MPAA), intervient ensuite dans ce processus en rendant son verdict. Un film dont la version initiale est classée « NC17 » (interdit aux moins de 17 ans, et donc à l’affichage et à la publicité), sera allégé par ses auteurs de ses plans sanglants, et l'intensité de certaines scènes sera réduite, que celle-ci concerne la violence, les thèmes ou les dialogues, jusqu’à ce que la commission le juge assez « acceptable » pour lui décerner un « R ». Il en ira de même pour un film classé « R » dont les producteurs, pour des raisons d’entrées et de merchandising, préfèreraient un « PG » ou « PG13 », (permettant aux enfants et adolescents l’accès à la salle de cinéma, à conditions qu’ils soient accompagnés d’un parent adulte). A titre d’exemple, Robocop, de Paul Verhoven, fut représenté sept fois devant la commission, à chaque fois dans une version plus édulcorée, avant de se voir décerner un « R ».

Les scènes coupées proprement dites.
     Tout comme la plupart des films, True Lies a vu plusieurs de ses scènes coupées au montage :

1 - Rentrant de mission après une poursuite épique sur la neige Suisse, Harry Tasker s'apprête à rejoindre sa femme au lit. Une scène coupée le montre ouvrir la porte recouverte d’autocollants (« si c’est trop fort, vous êtes trop vieux », « restez dehors » etc.) de la chambre de sa fille Dana, décorée entre autres de posters « Pearl Jam », et l’observer avec tendresse.

2 - Après la cérémonie d'identification auprès du scanner optique et digital pour obtenir l’entrée au quartier général de Omega Sector, un passage supprimé montre Gib, le co-équipier de Harry, prendre à partie Janice, l’agente de sécurité principale à l'aspect sévère. Il lui fait remarquer qu’elle porte toujours la main à son arme cachée sous la table lorsqu’il rentre, ceci depuis une dizaine d'années, alors qu'ils se connaissent. Gib lui avoue adorer ça et lui déclare son amour, mais Janice ne réagit pas. En sortant, Harry fait remarquer à Gib qu’elle pourrait le poursuivre pour « harcèlement sexuel ».

3 - Helen parle de son incapacité à communiquer avec Harry avec sa collègue de bureau, Allison. Dans le montage initial, la scène se poursuit lorsque celle-ci lui explique que pour réveiller la passion endormie de son homme, elle doit faire quelque chose de spectaculaire, comme par exemple boire du champagne à même son nombril !

4 - Après que ses équipiers aient mimé un tango pour se moquer de lui, un passage coupé montre Harry rentrer chez lui. Là, il est mis au courant par Helen que Dana sèche l’école. Dans l’arrière cour de la maison, Harry a une discussion agitée avec sa fille, qui nie farouchement. Harry lui reproche de mentir, ce qui est ironique vu que lui même est devenu un expert dans ce domaine. Dana s’énerve, et s’en va en pleurant. Le super-agent reste seul, incapable de comprendre ce qui se passe dans la tête de sa fille.

5 - Dans la suite de l’hôtel Marquis, Harry promet au téléphone à sa femme qu’il sera à l’heure à son anniversaire. A l'origine, la séquence se poursuit alors que Harry reçoit un coup de fil de Juno Skinner. Celle-ci l’invite dans son atelier. La cherchant dans le lieu désert, Harry pénètre dans une tombe éclairée par des torches. Juno surgit soudain de l'ombre... et entreprend de le séduire, avant de l’embrasser langoureusement. Pendant ce temps, Gib s’excite dans l’oreille d’Harry « Harry, c’est ta conscience qui te parle », « Pense au nom de code suivant : Helen. H-E-L-E-N ». Finalement, en désespoir de cause, Gib déclenche le beeper d’Harry, qui quitte Juno, non sans lui avoir fait remarquer qu’il trouve sa proposition très intéressante.

6 - Quittant Juno, Harry et Gib s’apercoivent qu’ils sont suivis par une voiture. Alors qu’Harry leurre les hommes dans les toilettes, Gib appelle Helen pour lui annoncer que son mari sera en retard. Une autre scène coupée au montage se trouve ici. La scène se poursuit entre Helen et Dana. Le ton monte entre les deux femmes, Dana reprochant à son père de ne même pas savoir qu’elles existent, et d’en avoir assez d’être prise par lui pour une enfant de 10 ans. Dana décide d’aller au cinéma, et s’enfuit, malgré les protestations de sa mère.

7 - Après l’épique poursuite à cheval, Harry rentre chez lui, et s’excuse auprès de sa femme. S’ensuit une des majeures coupures du filmHelen emmène Harry au lit, et lui dit d’attendre son cadeau. Se retirant dans la salle de bain, elle entreprend d’enfiler -avec difficulté- des portes jarretelles et un soutien-gorge suggestif, pendant qu’Harry lui raconte un mensonge sur les raisons de son retard. Helen se passe du rouge à lèvre, se parfume, et, suivant les conseils de sa collègue Allison, verse deux coupes de champagne. Alors qu’elle revient dans la chambre pour fêter l’anniversaire d’Harry, elle s’aperçoit qu’il s’est endormi tout habillé, et ronfle doucement. Helen soupire, et boit son champagne seule...

8 - Le lendemain, Harry et Gib se rendent à l’école de Dana. Harry observe l’école avec des jumelles. Il voit Dana rencontrer son boyfriend motard, Trent, monter à l’arriere et partir avec lui. Harry et Gib leurs filent le train, mais Dana les aperçoit. Trent, qui est un bon conducteur, décide de les semer. Harry, machoire crispée, tente de ne pas les perdre, tandis que Gib se moque de son collègue, sort son arme, et demande s’il en aurait besoin pour apprendre au petit « boy-friend » à ne pas griller les feux. Gib éclate de rire lorsque Trent réussi à les semer, à la grande fureur de Harry.

9 - Au bureau, Harry réussi à identifier Aziz, le terroriste qu’il a poursuivi la veille. Le briefing avec son chef Trilby est légèrement plus long dans sa forme initiale. Trilby fait remarquer qu’il autorise Harry à continuer l’enquête, bien que sa couverture soit désormais percée à jour. « Je préfère que mes agents ne fasse pas la une des journaux ! ». Ceux-ci affichent « WILD WEST CHASE ».

10 - Après la rencontre entre Harry et Simon, le minable vendeur de voiture, une brève scène coupée montre Helen changer de sac à main, s’habiller et quitter la maison sous les yeux de Dana, stupéfaite de l’inversion des rôles.

11 - Pendant l’interrogatoire d’Helen, une courte scène de flashback coupée montrait Simon et Helen se rencontrer dans un parc, et Helen rendre l’attache-case à Simon.

12 - Après la leçon que Harry fait à Simon au bord du barrage, se trouve une autre des grandes ommissions du film. Harry et Gib suivent Dana, Harry ayant caché un traceur dans son walkman. Le supérieur d’Harry, Trilby, l’appelle au téléphone, et lui demande des explications sur le déploiement de forces de la veille. Harry lui raccroche au nez. Harry découvre que Dana répète dans un hangar avec un groupe de rock, dont elle est la chanteuse, au lieu d’aller en cours. Harry coupe électricité, marche vers le groupe, et attire Dana à l’exterieur pour s’expliquer avec elle.

Une intense scène de dialogue suit, au cours de laquelle Dana refuse de retourner à l’école. « Je ne veux pas finir comme toi ! ». Au lieu de s’énerver, Harry devient tendre avec elle, et lui parle de la première fois ou ils se sont rencontrés-- alors qu’elle sortait du ventre de sa mère ! Penaud, Harry s’excuse de la négliger, et se déclare unique coupable. Et puis concernant son chant... « Je t’ai trouvé plutôt pas mal ! ». (Arnold Schwarzenegger considère cette séquence comme la meilleure performance d’acteur qu’il ait donné à ce jour). Plus tard, dans la voiture, Harry surprend Dana en lui montrant qu’il connait les paroles de « Sunshine of your love » de Cream. Devant l’étonnement de sa fille, Harry lui apprend qu’il s’agit d’une chanson de 1968. Dana enrage, son petit ami Trent lui ayant fait croire qu’il avait écrit la chanson ! Elle décide de le laisser tomber.

13 - La séquence d’interrogatoire de Harry sur l’île, après qu’on lui ait injecté du Sodium Amytal, est à l'origine significativement plus longue que dans la version cinéma finale. Alors qu’elle lui explique ses motivations, Juno ajoute que « l’Amérique est au sommet aujourd’hui, mais Rome le fût aussi. Toutes les civilisations finissent par s’écrouler ». Avant de partir, Juno coince une grenade entre les cuisses de Helen, et fait sauter la goupille. Alors qu’elle interroge Harry, Helen lui demande s’il a couché avec des femmes dans le cadre de ses missions. Harry lui répond par la négative, mais avoue qu’il voulait le faire avec Juno.
Helen : « Tu es un menteur, un porc et une merde Harry ».
Harry : « C'est vrai ».

14 - Après qu'il se soit libéré, un autre passage coupé montre Harry enlever la grenade entre les cuisses de Helen. Il utilisera cette grenade plus tard pour faire sauter des bidons d’essence dans le hangar.

15 - Après l’explosion atomique et le baiser de son mari, Helen laisse Harry partir. Un passage coupé la montre s’adresser aux deux pilotes du Harrier. Elle précise avec fierté : « c’est mon mari ».







16 - Au cours du climax final, le président des États-Unis appelle Spencer Trilby, le directeur de Omega Sector, pour avoir un rapport sur la situation. Trilby lui répond que "l'un de nos meilleurs hommes est à l'intérieur". Il ne fait pas allusion à Harry, mais à Faisal, déguisé en caméraman.

     Combien de ces séquences seront réintégrées dans une édition Blu-ray de True Lies ? Nous ne le sauront qu'à la sortie de ce Blu-ray si attendu.

jeudi 7 mars 2013

Carrie Fisher, Harrison Ford et Mark Hamill reviennent dans Star Wars !


     George Lucas a admis, jeudi, qu'il avait "déjà signé" avec les trois têtes d'affiche de la trilogie Star Wars originale (entre 1977 et 1983), Harrison Ford, Mark Hamill et Carrie Fisher.

     George Lucas a en effet annoncé à Bloomberg Businessweek qu'il avait négocié avec les trois acteurs avant le rachat par Disney. Selon lui, sa société Lucasfilm "avait déjà signé Mark, Carrie et Harrison — ou nous étions à peu près en phase finale de négociation" quand l'achat de la franchise par Disney a eu lieu.


     Alors que le retour d'Harrison Ford (en tant que Ian Solo) n'avait toujours pas été confirmé par l'intéressé jusqu'ici, et que nous venions seulement d'apprendre que Carrie Fisher, qui jouait le rôle de la princesse Leia dans la trilogie originale, reprendrait bien son rôle, la nouvelle du retour des trois héros est tombée.


     Selon Carrie Fisher, la princesse Leia est aujourd'hui "une personne âgée. Elle est dans une maison de retraite intergalactique (rires). Je pense qu'elle est exactement comme avant, seulement un peu plus lente et moins encline à participer à la grande bataille".

     RAPPEL : Le nouveau film est prévu pour 2015 et sera dirigé par J.J. Abrams.

Voir aussi :
- Deux films dérivés de Star Wars, centrés sur Han Solo et Boba Fett.
Des captures d'écran des Blu-ray sont disponibles ici.
Insolite : L'Etoile Noire de Star Wars a un prix : 644 000 000 000 000 000 €
Des infos sur la suite de Star Wars après le rachat de Lucasfilm par Disney.
Test de l'épisode 1 : La menace fantôme
Test de l'épisode 2 : L'attaque des clones
Test de l'épisode 3 : La revanche des Sith
Test de l'épisode 4 : Un nouvel espoir
Test de l'épisode 5 : L'empire contre-attaque