mercredi 25 septembre 2013

Le cultissime "La Cité de la Peur" bientôt en Blu-ray.


     C'est pour ses 20 ans, en mai 2014, que sortira le Blu-ray collector du désormais culte La Cité de la Peur, le film de Les Nuls. Ce sera d'ailleurs une occasion pour le trio Chabat/Farrugia/Lauby de revenir sur le devant de la scène.



     Pour le moment, Dominique Farrugia n'a pas plus communiqué sur cette sortie. Tout ce qu'on sait, c'est que l'on aura droit à une belle restauration de l'image en Haute-Définition, et certainement des bonus. Rappelons que le DVD collector sorti en 2008 contenait une courte featurette d'époque de 4 minutes, le clip de la Carioca (avec Alain Chabat et Gérard Darmon) et un documentaire de 51 minutes, intitulé 24h grand écran pour les Nuls. Espérons que ces bonus seront repris sur cette édition Blu-ray.


mardi 24 septembre 2013

"La folie des grandeurs" arrive en Blu-ray.


     La folie des grandeurs, avec Louis de Funès et Yves Montand devrait enfin connaitre une édition Blu-ray digne de ce nom, après une première édition qui n'était pas à la hauteur. Cette édition sortira le 16 octobre 2013. Elle bénéficiera d'un nouveau master HD. Ce sera une édition 2 Blu-ray + 1 CD audio. En effet, cette édition contiendra le CD-audio de l'intégralité de la bande originale du film, composée par Michel Polnareff. Cette édition sera disponible au prix conseillé de 24,99 €.


Bonus sur le Blu-ray 1 : 
- La folle heure des grandis : documentaire rétrospectif sur le tournage du film avec interviews exclusives et documents d'archives (2002 - 40 minutes)
- Bande-annonce


Bonus sur le Blu-ray 2 : 
- Souvenirs de tournage par Jean Pieuchot, régisseur (Réalisation : Pierre-Henri Gibert - 2013 - 21 minutes)
- Michel Polnareff, enlumineur pop avec Stéphane Lerouge, Grégoire Caux et Léon Rousseau (Réalisation : Pierre-Henri Gibert - 2013 - 23 minutes)
- Monsieur de Funès : documentaire réalisé par Gregory Monro et Catherine Benazeth. Avec Bernard Alane, Alexandre Astier, Raphaël Berdugo, Dominique Besnehard, Sébastien Bohler, Jamel Debbouze, Mylène Demongeot, Bertrand Dicale, Guillaume Gallienne, Miriam Hollstein, Cyril Jarousseau, Zuzana Kopetkova, Serge Korber, Ousmane Noël M'Baye, Richard Mowe, Valère Novarina, Michal Prochazka, Maurice Risch, Marcel Rufo, Gloria Satta, Patrice Thibaud, Pascal Thomas, Danièle Thompson, Jean-Baptiste Thoret, Eric Tolédano, Odile Tremblay, Roger Van Hool et Claude Zidi (2013 - 85 minutes)


vendredi 20 septembre 2013

Test matériel : lecteur Blu-ray Plextor PX-B120U


     Le Plextor PX-B120U est un lecteur Blu-ray externe que vous pouvez utiliser sur PC et Mac. Ce lecteur d'entrée de gamme n'est pas nouveau sur le marché, puisqu'il est sortie fin 2010. A vrai dire, il est même en fin de vie. Toutefois, à un prix avoisinant les 90 € (frais de port inclus) sur Internet, il reste une alternative très intéressante aux lecteurs internes. Aux dimensions 16,5 x 16,5 x 3,5 centimètres pour un poids de 600 grammes, il est peu encombrant et peut servir comme lecteur portable.

Compatibilité :
     Ce Plextor est compatible avec toutes les versions de Windows depuis Windows XP (donc XP, Vista et 7, sa compatibilité avec Windows 8 n'est pas vérifiée). Il est livré avec le logiciel Cyberlink BD Suite. Selon le constructeur, il requiert au minimum un processeur équivalent à un Pentium 4 1.3 GHz, une mémoire vive (RAM) d'au moins 128 Mo et une prise USB 2.0. Nous recommandons toutefois pour la lecture de films un processeur de plus de 2.0 GHz, 1 Go de mémoire vive et une carte graphique de 512 Mo compatible HDCP.
Nous ne l'avons pas testé sur un Mac, mais il doit être compatible également. Quant à Linux, il faut obligatoirement télécharger les librairies nécessaires. Nous ne l'avons pas testé, n'ayant pas de Linux à disposition. Selon certains témoignages, la tâche semble toutefois compliquée du fait des protections anti-copie des Blu-ray du commerce. Nous nous concentrerons donc sur le test sous Windows.
Il est également indispensable d'avoir un écran compatible HD (liaison de l'écran au PC par câble HDMI).

Simplicité d'utilisation :
     Contrairement à un lecteur interne, l'avantage d'un lecteur Blu-ray portable est sa simplicité d'installation. En effet, là où le lecteur interne nécessite d'ouvrir votre PC pour l'installer, le Plextor PX-B120U n'a besoin que d'une prise USB. Il est d'ailleurs auto-alimenté par USB et n'a pas besoin d'une alimentation séparée. Il peut être installé sur un PC de bureau comme sur un PC portable.

Premières impressions :
     Le lecteur est léger. Les plastiques font très bon marché, et l'ensemble parait fragile. Le chargement de disque se fait par le haut. L'installation prend cinq minutes à tout casser. Il suffit de brancher le câble USB, l'ordinateur le détecte facilement. Il suffit donc d'installer le logiciel fourni. Lorsqu'il démarre, la lentille fait du bruit en se positionnant, mais le bruit ne se fait pas entendre lors de la lecture.

Performances :
     Ce Plextor est avant tout un lecteur, bien qu'il puisse graver les CD-R et CD-RW en 24x. Il peut lire les Blu-ray en 4x, les DVD et DVD-RAM en 8x, et les CD en 24x.
     A la lecture d'un film, l'image est d'excellente qualité, le logiciel retranscrit avec fidélité l'image et le son des Blu-ray testés. Le lecteur n'a eu aucun problème avec les différents Blu-ray testés.
     Par contre, il arrive parfois que les Blu-ray s'arrêtent une fraction de seconde, le temps que le lecteur libère sa mémoire cache. Cependant, cela ne nuit pas outre mesure à la lecture.

Conclusion :
     Ce lecteur conviendra particulièrement aux personnes voulant simplement lire leurs Blu-ray sur leur ordinateur, sans compétence particulière en matériel informatique. En effet, sa simplicité d'utilisation le met à la portée de n'importe quel néophyte. Un lecteur simple, mais très efficace.
Note : 9/10

*******************EDIT*******************
     Après un mois d'utilisation quasi-quotidienne (en comptant le visionnage d'un film par jour), l'exemplaire testé est déjà hors d'usage. Il lit encore les DVD mais ne détecte plus les Blu-ray. Je ne sais pas si c'est un défaut général de ce modèle de lecteur ou juste un exemplaire défectueux.
Le vendeur, Expansys.fr, me répond qu'il faut leur renvoyer l'article à mes frais et que je ne dois pas compter sur un remboursement.
     Expansys.fr fait désormais partie de ma liste noire. 86 € dans le vent, c'est dur.
******************************************

jeudi 12 septembre 2013

Un spin-off d'Harry Potter au cinéma !



     Bien que la série Harry Potter soit terminée, tant en livres qu'en films, la Warner semble décidé à utiliser la franchise Harry Potter. En effet, le studio a annoncé officiellement un spin-off, plus précisément à une partie de l'univers de J.K. Rowling inexploité au cinéma jusqu'à présent.

     Cette nouvelle série ne s’intéressera pas vraiment à Harry Potter, mais plutôt à la vie de Newt Scamander, personnage important dans l’univers de Rowling, connu en France sous son pseudonyme d'auteur, Norbert Dragonneau. Il était le grand-père par alliance de Luna Lovegood, et a officié au ministère de la Magie au Département de contrôle et de régulation des créatures magiques, au Bureau de replacement des elfes de maison puis au Service des animaux fantastiques.

Newt Scamander

     Il travaillera ensuite à l'Office de recherche et de contrôle des dragons, ce qui l'amène à faire de nombreux déplacements à l'étranger et ainsi lui donne l'occasion de réunir de la documentation; qui lui permettra d'écrire son best-seller international Vie et habitat des animaux fantastiques. D'après le DVD de Harry Potter et la Chambre des Secrets, il aurait été à un moment de sa vie directeur de Poudlard.

     Il s'agit de l'adaptation du livre court Les Animaux fantastiques (2001), écrit par J.K. Rowling, censé être une copie conforme d'un manuel scolaire utilisé par les élèves de Poudlard. Cette nouvelle série de films sera écrite par J.K. Rowling en personne et se déroulera 70 ans avant l’entrée d’Harry à l’école des sorciers. Rowling a déjà annoncé que l’histoire sera très différente de celle d'Harry . Déjà, le début se déroulera à New York, et non à Londres, et le tout aura une ambiance très ancrée dans le début du XXème siècle. L'histoire ne sera pas un préquel, puisqu’elle n’aura aucun lien avec les aventures d'Harry Potter.

Voir aussi : 
- Insolite : Recette de la bièrraubeurre de Harry Potter.

mardi 10 septembre 2013

Quelques infos sur les Visiteurs 3 : les malades sont de retour !


     20 ans après Les Visiteurs, qui avait attiré 14 millions de spectateurs, le troisième épisode prend forme, qui est en cours d'écriture par Christian Clavier et Jean-Marie Poiré. Son titre sera "La Révolution". L'action se passera en effet pendant la Révolution française.

     Christian Clavier et Jean Reno reviendront jouer leurs rôles de Jacquouille la Fripouille et Godefroy de Montmirail. Marie-Anne Chazel pourrait reprendre les rôles de Ginette, mais on ne sait pas qui jouera Frénégonde : Valérie Lemercier ou Muriel Robin ?

     Clavier s'est exprimé le 9 septembre 2013 sur la radio RTL : « Les deux amis tombent sur un descendant de Jacquouille qui s'appelle Jacquouillet qui est un grand inquisiteur assez virulent. Ces deux personnages sont bloqués dans le temps ce qui leur pose d'énormes problèmes physiques et des dangers mortels et donc comment va-t-on résoudre ce problème-là ?
À l'intérieur d'une époque très troublée, dangereuse et dans laquelle les rapports de leurs familles qui s'entrecroisent, entre celle de Godefroy qui sont des nobles et des possédants et ceux qui commencent à y accéder ? ». Christian Clavier détaille le synopsis: « Les épisodes 1 [1993] et 2 [Les couloirs du temps, 1998], c'était ce qu'avait produit la Révolution française. Là on va voir ses conséquences en direct, c'est-à-dire le moment, où la descendance de Jacquouille vient frapper au château de la descendance de Godefroy pour réclamer le château ». 


     Le reste de l'affiche sera, d'après Christian Clavier, partagée avec des acteurs plus jeunes et fera figurer de nouvelles recrues : « La Révolution française avait comme caractéristique d'avoir des gens très jeunes. Saint-Just avait 22 ans, je crois que le roi avait 36 ans quand il est mort, Robespierre, 34, Danton un peu plus... Ce n'étaient que de jeunes gens. Je vais donc mélanger les générations et prendre une génération très jeune. Je pense que le descendant de Jean [Reno] sera probablement une surprise d'acteur intéressant ».

     Le film commencera lorsque la descendance de Jacquouille vient réclamer le château de Godefroy. Puis ils seront transportés dans le temps et coincés en pleine révolution.

vendredi 6 septembre 2013

Un premier trailer pour le remake de Robocop !


     Nous parlions du remake de RoboCop ici. Et bien cela semble avancer pour la sortie prévue en février 2014 puisque voici une première bande-annonce.



A noter que vous pourrez retrouver quelques photos du tournage sur notre page Facebook.

Voir aussi :
- Test Blu-ray : Robocop (remasterisé en 4K, édition de 2014) 
- De nouvelles informations sur le remake de Robocop [mise à jour du 16 octobre 2012].
- Un nouveau Blu-ray pour le Robocop de Verhoeven [Mise à jour le 4/01/2014]. 
- Critique : RoboCop (2014), réalisé par José Padilha. 

mercredi 4 septembre 2013

Anecdote : L'origine du film Ne nous fâchons pas.


     L'origine du film Ne nous fâchons pas, avec Lino Ventura, Michel Constantin, Jean Lefebvre et Mireille Darc, est assez rocambolesque.

     Lino Ventura et son épouse se rendaient à un diner avec Michel Audiard et sa femme, dans un petit restaurant de Saint-Germain-des-Prés. Sur le chemin, deux automobilistes se disputent une place de parking, une bagarre s'ensuit et Lino Ventura intervient.

     Les deux énergumènes se retournent évidemment contre Ventura, le bousculent, font tomber sa pipe, et finissent par les insulter, lui et sa femme. Arguments largement suffisants pour que Ventura se rebiffe et les corrige comme il se doit à coup de pieds aux fesses.

     Michel Audiard n'a pas perdu une miette de la scène et a l'idée d'en faire le point de départ d'un film en reprenant le slogan de la Sécurité Routière à l'époque, qui prône la conduite citoyenne et le calme au volant : "Ne nous fâchons pas".

     La scène d'introduction du film découle directement de cette anecdote. Dans cette scène qui n'a rien à voir avec l'histoire raconté dans la suite du film, Lino est en proie à la police après avoir quelque peu bousculé quelques automobilistes irrévérencieux.

     Je ne résiste pas à l'envie de vous permettre de revoir cette scène culte (avec Serge Sauvion dans le rôle du commissaire) :

video

Voir aussi :
- Le tournage des Tontons flingueurs et la scène de la cuisine.
- Le réalisateur Georges Lautner est mort.
- Un coffret collector à l'occasion des 50 ans des Tontons Flingueurs
- Script intégrale des Tontons Flingueurs
- Anecdote : L'origine du film Ne nous fâchons pas 
- Test du Blu-ray des Tontons Flingueurs

dimanche 1 septembre 2013

Test Blu-ray : Les Aventuriers.


     Synopsis : Manu (Alain Delon), pilote d'avion surdoué, et Roland (Lino Ventura), mécanicien inventif, sont deux amis à la vie à la mort, férus de sports extrêmes et d'aventure. Ils voient leurs projets tomber à l'eau. Pour se consoler de leurs échecs, ils partent à la recherche d'un trésor englouti au large des côtes congolaises, à la suite du crash d'un avion. Ils emmènent avec eux Lætitia (Joanna Shimkus), jeune artiste déprimée par une exposition ratée.

     Au cours de l'expédition, le pilote de l'avion abattu (Serge Reggiani) rejoint le bateau des trois aventuriers et leur indique le point géographique où se trouve l'avion. Les aventuriers retrouvent l'avion et le fameux trésor mais se font attaquer par des mercenaires.

     J'ai testé pour vous l'édition allemande de ce film éditée en 2011 par SNC (groupe M6), puisqu’il n'a jamais été édité en Blu-ray en France. Mais ça ne change rien pour nous, dans la mesure où une piste audio française est bien présente et que ce disque est lisible par les lecteurs vendus en France.


Image :
     Un nouveau master a été créé pour cette édition Blu-ray. L'image est belle pour un film de 1967. Aucun réducteur de bruit n'a semble-t-il été utilisé, ce qui permet d'avoir un grain de pellicule qui n'est pas désagréable. Les couleurs sont assez vives et belles. Certains plans larges sont un peu flou (un flou de l'objectif sans doute irrattrapable), mais dans l'ensemble, la définition reste très bonne pour un film si ancien.
Note : 3,5/5

Son :
     Nous n'avons testé que la piste française. Ici, aucun remixage scabreux en 5.1, quasiment pas d'effets surround qui se révèleraient artificiels. Le son est en mono d'origine 1.0. Les voix sont claires et on entend distinctement les dialogues et la musique de François de Roubaix. Il est agréable d'entendre ce son qui n'est jamais saturé. Au final, le son sonne toujours un peu d'époque (heureusement), mais est très clair.
Note : 4/5

Bonus :
- Making-of
- Interview de l'actrice Joanna Shimkus
- Rencontre avec François de Roubaix, le compositeur de la musique du film
- Bande-annonce

Conclusion :
     Une belle édition. L'image est assez nette et précise tout en gardant son grain d'époque. Le son est équilibré. Un bon investissement pour cette édition allemande trouvable facilement sur Internet.
Note : 4/5


Caractéristiques techniques :
Titre : Les Aventuriers
Réalisateur : Robert Enrico
Format : 2.35
Résolution : 1080p, 24 images par seconde.
Durée du film : 1h52
Encodage : AVC-MPEG 4
Pistes son : Français DTS-HD Master Audio 1.0, Allemand DTS-HD Master Audio 1.0.
Sous-titres : Allemand.

Distribution : Lino Ventura, Alain Delon, Joanna Shimkus, Serge Reggiani, Paul Crauchet, Odile Poisson.

Le film se termine sur une fusillade au Fort Boyard.