mardi 29 octobre 2013

Sortie de N°9, le nouveau spectacle de J.M. Bigard.


     Bigard, on l'aime ou on le déteste. En tous les cas, le personnage ne laisse personne indifférent. Mais il n'empêche que, malgré le fait qu'on le voit de moins en moins dans des émissions télévisées, il remplit toujours les salles dans lesquelles il se produit.

     Son dernier spectacle, N°9, est d'ailleurs disponible depuis le 23 octobre 2013 en Blu-ray, DVD et vidéo à la demande. Mis en scène par François Rollin, il est distribué par TF1 Vidéo (un gage de qualité en ce qui concerne la qualité des contenus en HD).

     Ce nouveau spectacle montre que Jean-Marie Bigard a changé, et même mûri. Le show est plus intime qu'auparavant, sans pour autant délaisser les traditionnelles blagues (que certains trouveront vulgaires), entre les « couilles de son père » et les « chiottes d'avions ». Un humour avec en toile de fond des sujets sérieux comme le temps qui passe, la vie, la mort, l'inquiétude et la vieillesse.

     Pour vous donner une idée du spectacle, un petit extrait :


     Le spectacle dure 1h30, avec en supplément un court making of de 8 minutes et 40 minutes de sujets autour de l'artiste.
Sur le Blu-ray, on trouve une piste audio DTS‑HD Master Audio 5.1. Les sous‑titres pour malentendants sont disponibles sur le Blu-ray et le DVD . L'image est au format 1.77 (16/9).


vendredi 25 octobre 2013

14 choses que vous ignorez peut-être sur Les Simpson.


     La série Les Simpson en est déjà à sa 25ème saison (depuis septembre 2013 aux États-Unis) et une 26ème vient d'être signée. Un des producteur de la série en personne a annoncé que l’un des personnages allait mourir dans la prochaine saison. Il a toutefois précisé que ce personnage avait remporté un Emmy pour sa performance dans la série. Parmi les personnes récompensées, on trouve Dan Castellaneta (Homer, Krusty, Barney), Hank Azaria (Moe, Apu, Chef Wiggum) mais aussi des invités de marque comme Kelsey Grammer (Tahiti Bob) et Anne Hathaway (Princesse Penelope). Difficile donc de devinez pour le moment qui mourra. En attendant, voici dix autres choses que vous ignorez certainement sur Les Simpson :

1. Pourquoi les Simpson sont-ils jaunes ?
     Tout simplement pour qu'ils soient reconnaissables rapidement lorsque vous zappez. A noter aussi que dans Les Simpson, tous les personnages ont quatre doigts (et quatre orteils), sauf Dieu et Jésus qui en ont cinq. David Silverman, animateur et réalisateur de certains épisodes expliqua également en 1988 que si les Simpson sont jaunes, c'est pour que les cheveux - blonds - de Lisa, Bart et Maggie soient confondus avec leur visage, ce qui était souhaité car le front de Bart était très haut.
Cette photo doit-elle être censurée ?

2. Les Simpson sans censure... aux États-Unis.
     Le producteur James L. Brooks a fait un deal avec la Fox. Ce deal permet à la série de ne jamais être censurée au niveau de sa création. C'est d'ailleurs pour cela que les créateurs de la série ne se gênent pas pour très souvent se moquer de la Fox.
A noter qu'en France, depuis septembre 2012, les rediffusions d'épisodes des Simpson sur W9 souffrent d'une censure : lorsque le nom de la bière préférée d'Homer, la Duff, apparait à l'écran, il est systématiquement flouté. Cette décision est aberrante, tant cette bière fait partie intégrante de la série. Seulement, la Duff étant désormais disponible dans certains magasins français, elle est considérée comme une bière qui existe réellement. Comme la publicité pour les alcools est interdite en France (loi Evin), la chaine W9 agit ainsi pour « ne plus faire la promotion ni la publicité de cet article.», selon la chaine.
Avis aux dirigeants de W9 : à quand couper les scènes avec les deux sœurs de Marge ? Elles fument comme des pompiers et tombent sous le coup de la loi Evin. Et floutons les apparitions du Buzz Cola, les sodas sont mauvais pour la santé... Quitte à détruire une œuvre, autant le faire intégralement...

3. Les Simpsons est le plus long show TV de l’histoire (26 saisons)
     C’est également la série où apparaissent le plus de guest-stars (ou invités) : Plus de 600 stars en 532 épisodes.

4. Le prix de Maggie
     Dans le générique de début, lorsque Maggie est sur un tapis de caisse au supermarché, le prix qui s’affiche est 847,63 Dollars. C’était le coût estimé d’un bébé sur un mois, en 1989 aux États-Unis.

5. D’oh
     Le célèbre petit cri d’Homer, est dans le dictionnaire d’anglais d’Oxford. L'interjection est déposée et protégée par la Fox. Dan Castellaneta a crée le son en s’inspirant de Laurel Et Hardy, lorsque qu'on lui demandait de faire un grognement agacé.

6. Les noms des personnages secondaires
     Certains personnages secondaires ont des noms issus des rue de Portland, la ville de l'OregonMatt Groening est né et a grandit (Flanders Street, Van Houten Avenue, Quimby Street, Lovejoy Street).

7. Un pastiche de la famille de Matt Groening
     En créant les Simpson, Matt Groening s'est grandement inspiré de sa propre famille. En effet, la mère de Groening s’appelait Margaret Wiggum (comme le chef Wiggum de la série). Elle s’est mariée à Homer Groening et ses enfants s’appelaient Maggie et Lisa, sa sœur s’appelait également Patty.

8. La version arabe 
     Dans la version arabe des Simpsons, Homer s’appelle Omar Shamshoon. Il ne boit que des boissons non-alcoolisées et mange des saucisses de boeuf égyptiennes. Toutes les scènes au bar de Moe sont donc coupées.



9. Les acteurs principaux
     Les 6 acteurs principaux qui prêtent leurs voix aux personnages (dans la version originale américaine) sont payés entre 300.000 et 400.000 dollars par épisode.

10. L'affaire Barbara Bush
     Quand elle était première dame des États-Unis, Barbara Bush a déclaré que Les Simpson était la chose la plus stupide qu’elle n’ait jamais vue. Elle reçut une lettre de Marge Simpson qui l’a beaucoup émue, elle a répondu pour s’excuser. Les créateurs de la série se sont tout de même gentiment moqué de la famille Bush dans l'épisode Deux mauvais voisins (Saison 7, épisode 13).

11. La rapide création des Simpson
     Matt Groening a créé Les Simpson quelques minutes avant une réunion avec les producteurs. Il a "fait diversion" pour éviter que sa bande dessinée populaire "Life In Hell" ne soit adaptée à la télé et qu'il en perde ainsi le contrôle. C'est ainsi qu'il a créé la famille la plus célèbre des États-Unis.


12. Les prénoms des personnages sont des diminutifs.
     Les prénoms de certains personnages principaux sont en réalité des diminutifs : Bart s'appelle en réalité Bartholomew, Marge est le diminutif de Marjorie, Lisa s'appelle Élisabeth, et Maggie s'appelle Margaret.

13. Les initiales de Matt Groening.
     Les initiales de Matt Groening sont cachées dans le profil d'Homer. Ses cheveux forment un M, et son oreille forme un G.

14. Springfield, une ville lambda.
     La série ayant pour but de mettre en scène une famille américaine moyenne, il était normal de choisir le nom de Springfield pour leur ville, celui-ci étant l'un des plus courants aux États-Unis. Quant à sa localisation, beaucoup désignaient au départ Springfield, dans l'Oregon, qui est proche de Portland. Cependant, dans le film, Springfield est censé être au croisement du Maine, du Kentucky, de l'Ohio et du Nevada. Aucune Springfield ne correspond à cette description. La série ne représente en réalité aucun Springfield en particulier, mais une ville lambda.

Voir aussi : 
- Test du Blu-ray Les Simpson, le film

lundi 14 octobre 2013

Un nouveau film d'animation d'Astérix : Le Domaine des Dieux.


     Un nouveau film d'animation mettant en scène Astérix est en préparation. Réalisé par Alexandre Astier (le créateur de la série Kaamelott) et Louis Clichy, ce film ne sera ni avec de vrais acteurs en tant que tels, ni en vrais dessin. Nous verrons là un film d'animation en 3D relief.


     Ce film sera inspiré de l'album Le Domaine des Dieux et sortira le 26 novembre 2014. Il devrait constituer la première vrai adaptation d'un album d'Astérix depuis Le Coup du Menhir, en 1989.

     Le casting vocal du film sera composé de Roger Carel (Astérix), Guillaume Briat (Obélix), Serge Papagalli (Abraracourcix), Lionnel Astier (Cétautomatix), Alain Chabat (Anglaigus), Elie Semoun (en chef de cohorte), François Morel (Ordralfabétix), mais aussi Lorànt Deutsch, Géraldine Nakache, Artus de Penguern, Laurent Lafitte, Baptiste Lecaplain, Davy Mourier et Florence Foresti.



Synopsis du film
     L'action se déroule en 50 avant Jésus-Christ. Exaspéré par la résistance des irréductibles gaulois, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains : "Le Domaine des Dieux".  Nos amis gaulois résisteront-ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César...


Voir aussi :
- L'hommage à Raimu par les créateurs d'Astérix.

samedi 12 octobre 2013

Une époque formidable, en Blu-ray.


     Le Blu-ray de Une époque formidable est sortie le 2 octobre 2013.

     Pour rappel, c'est l'histoire de Michel Berthier (Gérard Jugnot), cadre moyen dans une société de vente de matelas. Il a tout pour être heureux : sa femme Juliette (Victoria Abril), deux enfants et un emploi stable.
     Seulement, un jour, il se fait licencier. Voulant à tout prix avoir un troisième enfant, il n'en dis mot à sa femme mais se retrouve très vite en situation de devoir quitter le foyer familiale.
     Il devient alors SDF. Après quelques mésaventures, il fait la rencontre de Crayon (Ticky Holgado), Mimosa (Chick Ortega) et surtout Toubib (Richard Bohringer) qui vont devenir ses compagnons d'infortune.

     Une comédie douce-amère pleine d'humour, qui dénonce toutefois notre société où l'on peut être considéré comme moins que rien du jour au lendemain. Un film à voir.



Caractéristiques du Blu-ray :
- Image au format 1.33:1 (16/9 incompatible 4/3)
- Une piste audio (Français) au format DTS-HD Master Audio 2.0





lundi 7 octobre 2013

Présidio, Base militaire, San Francisco, bientôt en Blu-ray.



     Déjà sorti aux États-Unis en août dernier, Presidio, Base militaire, Sans Francisco arrive en France dans un Blu-ray édité par la Paramount. Ce film de 1988, réalisé par Peter Hyams, réuni Mark Harmon (Gibbs dans NCIS), Sean Connery et Meg Ryan.

Synopsis
     A San Francisco, au sein de la base militaire de Presidio, un meurtre a été commis. C'est le policier Jay Austin (Mark Harmon) qui est chargé de l'enquête et envoyé sur les lieux. Là, il doit enquêter avec le lieutenant-colonel Caldwell (Sean Connery). Depuis le jour où Caldwell a viré Austin de la police militaire, les deux hommes se détestent. Obligé de faire équipe pour enquêter, leur mésentente va grandissante jusqu'au jour où Jay et la fille de Cadwell, Donna (Meg Ryan), tombent amoureux.


     Ce Blu-ray sortira le 20 novembre 2013 au prix indicatif de 14,99 € et devrait reprendre les caractéristiques de l'édition US.

Voir aussi :
Test du blu-ray de Presidio, base militaire, San Francisco.
Image
- Codec: MPEG-4 AVC (23.95 Mbps)
- Résolution : 1080p
- Ratio de l'image : 2.35:1
 
Son
- Anglais : DTS-HD Master Audio 5.1 (48kHz, 24-bit)
- Français : Dolby Digital 2.0
- Espagnol : Dolby Digital 2.0

Sous-titres
- Anglais pour sourds et malentendants
- Français
- Espagnol



Voir aussi :
Test du blu-ray de Presidio, base militaire, San Francisco.

samedi 5 octobre 2013

Un portrait, une voix : Bernard Métraux


     Bernard Métraux est un acteur et metteur en scène né en 1954 à Chambéry-le-Vieux. Spécialisé dans le doublage, Bernard Métraux est surtout connu pour être la voix de David Caruso, dans son rôle d'Horatio Caine dans Les Experts : Miami.
Bernard Métraux est surtout connu
pour son doublage d'Horatio
dans Les Experts : Miami.

     Bernard Métraux commence le théâtre à l'âge de 17 ans, au lycée Voltaire à Paris. Il prend part à quelques stages de jeu d'acteur. Il se fait alors remarquer et on lui propose alors de participer à des spectacles professionnels. « Je ne suis pas passé par le conservatoire, mais monter tôt sur scène m'a obligé à me confronter tout de suite au public et à ses réactions ». Il fait du café-théâtre, du boulevard… « À part la marionnette, je crois que j'ai tout fait dans ce métier ».
     En 1985, la 5e chaîne est rachetée et programme pléthore de séries américaines… qu'il faut doubler. Les rares professionnels du doublage ne sont pas suffisants, et de nouvelles voix sont recrutées, notamment au théâtre. Et au lieu de commencer avec des voix d'ambiance comme c'est en général le cas quand on débute dans le métier aujourd'hui, notre comédien se frotte directement au doublage de grands rôles.

     Outre le célèbre doublage d'Horatio Caine dans Les Experts : Miami et la voix de Bruce Willis dans Le Cinquième Élément, il réalise surtout le doublage de personnages dans plusieurs films et séries : Malky (Peter Appel) dans Léon, Bill Murray dans plusieurs films (dont Lost In Translation et Hamlet), Alexander Godunov dans Piège de cristal, Bill Southgate dans Hartley, cœurs à vif...

      Voici une entrevue de Nathalie Karsenti, avec Bernard Métraux :

     Bernard Métraux a également joué plusieurs rôles au théâtre. Avec Les Compagnons de la Chimère, il a joué dans Les Fourberies de Scapin au Lucernaire, de mai 2006 à Janvier 2007.
En mars et avril 2007, il se produit dans Les revenants d'Henrik Ibsen, mis en scène par Arnaud Denis au Théatre 13 à Paris.

     Il a mis en scène Le Cri du silence de Soizik Moreau (Théâtre des Bouffes du Nord).
Il a écrit l’adaptation du spectacle Léo Ferré, Tu connais ? Il a également adapté et interprété "Les Sept vies d’Homère Petitbois" de Benoît Lardières.
En 2008, il participe à L'Ingénu au Vingtième Théâtre à Paris. 

     Il est également la voix off de plusieurs publicités, particulièrement pour Volkswagen et pour la Dacia Sandero.


jeudi 3 octobre 2013

Un portrait, une voix : Emmanuel Curtil


     Emmanuel Curtil ne vous est sans doute pas inconnu. Si en tant qu'acteur, son visage ne vous dirait peut-être rien, vous connaissez certainement sa voie, puisqu'il double Jim Carrey dans quasiment tous ses films.

Emmanuel Curtil et Maïk Darah, les voix de
Chandler et Monica, dans Friends.
     Emmanuel Curtil est né en 1971. Sa sœur, Sylvie Jacob, est également comédienne de doublage (elle est la voix française de Natalie Portman, entre autre). Il débute au cinéma en jouant Gavroche, dans le film Les Misérables, de Robert Hossein, alors qu'il n'a que 11 ans. Après plusieurs petits rôles, alors que la société de doublage SOFI recherche des voix jeunes, Barbara Tissier lui conseille d'auditionner. Il est aussitôt engagé et réalise des voix dans plusieurs séries : Mark-Paul Gosselaar dans Sauvés par le gong, Dean Cain dans Loïs et Clark, Matthew Perry dans les saisons 1 à 8 de Friends, Kyle Chandler dans Demain à la une...

Le premier rôle d'Emmanuel Curtil, dans Les Misérables.
     Parallèlement, il double, entre autre, Jim Carrey dans presque tous ses films, Sacha Baron Cohen dans Ali G, Brüno et The Dictator, Mike Myers dans plusieurs films dont Wayne's World 1 et 2 et Austin Powers 2 et 3, Ben Stiller dans la trilogie Mon beau-père et moi, et Simba adulte dans Le Roi Lion.

     Il est également une voix récurrente des publicités, tant en voix-off qu'en doublage : la voix du chat Ramsès (pub Feu Vert, entre 2005 et 2009), voix-off de la pub Frolic, ou encore la voix du vendeur de voiture dans la pub de 2011 pour la Volkswagen Polo (voir ci dessous).

video

     En 2005, Emmanuel Curtil revient en tant qu'acteur face à Roger Hanin, dans la série Navarro.




     Pour conclure cet article, ne manquez-pas la compilation d'Emmanuel Curtil :


La Compilation Emmanuel Curtil

Voir aussi :
Un portrait, une voix : Patrick Poivey
Un portrait, une voix : Francis Lax
Un portrait, une voix : Bernard Métraux
Un portrait, une voix : Jean-Pierre Moulin
Un portrait, une voix : Patrick Floersheim
Friends en Blu-ray : celui qu'on pourra acheter le 13 novembre 2012 !

Liens externes :
- Interview d'Emmanuel Curtil
- La compilation Emmanuel Curtil