vendredi 29 avril 2016

Il y a 20 ans nous quittait Mario David.

Mario David
     Il y a 20 ans, jour pour jour, l'acteur Mario David nous quittait. Né en 1927 à Charleville, dans les Ardennes (dans la même ville que moi). Surtout connu pour son apparition dans Oscar (1967), avec Louis de Funès, dans le rôle d'un masseur un peu benêt, Mario David a d'abord été clown, acrobate et dompteur de fauve dans le monde du cirque. Parallèlement, il a effectué une carrière honorable dans le culturisme.

     Par la suite, il sera engagé par Robert Dhéry dans la troupe des Branquignols. Puis c'est Robert Hossein qui l'engagera, en 1954, au Théâtre du Grand Guignol.

Au début de sa carrière d'acteur, Mario David est surtout cantonné aux petites rôles, comme dans Les Cinq Dernières Minutes de Claude Loursais, Vidocq de Marcel Bluwal ou encore Les Dossiers secrets de l'inspecteur Lavardin de Claude Chabrol.

     C'est en 1967 que sa carrière au cinéma décolle, avec son rôle du masseur, dans Oscar, rôle qu'il jouait déjà à partir de 1958 dans la pièce éponyme. 

     Il tournera par la suite avec, entre autre, Michel Audiard, dans Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages, Bourvil dans Le Cerveau (1969), où il interprète le rôle d’un antiquaire, avec Jean-Paul Belmondo dans Le Magnifique (1973), où il jouera le contractuel myope, ou encore Patrick Dewaere, dans Coup de tête.

     Sa carrière se fait ensuite plus discrète mais il joue encore avec Belmondo, en 1992 (L'Inconnu dans la maison), puis dans son dernier film, face à François Cluzet, L'Enfer, en 1994).

     Mario David mourra en 1996, d'une embolie pulmonaire à l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. En tout, Mario David aura joué dans 96 films, en 40 ans de carrière.

1 commentaire:

Vos commentaires apparaîtront après modération.